0X (ZRX)

Analyse vidéo

Lire la vidéo

Les données fondamentales du projet

  • Nom : Ox
  • Symbole : ZRX
  • Création :Octobre 2016
  • Site officiel : https://0x.org/
  • Whitepaper : Oui
  • Mise en place d’une ICO : Oui
  • Solidité du projet : Stable
  • Possibilité de minage : Non
  • Quantité totale : 587 710 997 ZRX coin
  • Réseaux sociaux principaux : Facebook, Twitter, Forum
 
0X (ZRX),0x zrx crypto,0X crypto,0x crypto avis,0x crypto 2021,0x crypto twitter,0x crypto cours,0x crypto price prediction

Nos analyses techniques et actualités sur le projet

No posts found!

L’origine du projet

Le 0x est un protocole d’infrastructure qui permet aux utilisateurs d’échanger facilement des jetons ERC20 et d’autres actifs sur la blockchain Ethereum sans avoir recours à des intermédiaires centralisés comme les plateformes d’échange traditionnelles de cryptomonnaie.

Le 0x parvient à cette fonctionnalité d’échange décentralisé par l’intermédiaire d’un ensemble de contrats intelligents open source. Ces contrats sont publiquement vérifiables et se combinent pour produire un protocole de commerce flexible et à moindre friction, que les développeurs peuvent facilement intégrer à leurs produits.

Le protocole s’appuie sur un jeton utilitaire ERC20 connu sous le nom de ZRX. Les nœuds (également appelés « relayeurs ») hébergent un registre de commandes hors chaîne et offrent des applications orientées utilisateur qui présentent ces informations et permettent aux utilisateurs d’effectuer ou d’annuler des transactions payées en jetons ZRX (en tant que frais de transaction). Le ZRX peut également être utilisé pour participer à la gestion de la plateforme, en aidant les détenteurs à voter et ainsi à influer sur les modifications à apporter au protocole.

En 2019, 0x a annoncé une révision du jeton ZRX, avec l’ajout de nouvelles fonctionnalités. Celles-ci permettent aux détenteurs de ZRX de confier leurs parts à un « market maker (ou animateur de marché) afin de gagner des récompenses passives tout en conservant leur capacité à voter.

Le 0x a été fondé en 2016 par Will Warren et Amir Bandeali. Les deux cofondateurs continuent de gérer la plateforme, Will Warren en tant que PDG de 0x, et Amir Bandeali en qualité de directeur technique.

La plateforme a été lancée à la suite d’une première (ICO) réussie en 2017, au cours de laquelle un total de 24 millions de dollars furent levés, avec le soutien de grandes sociétés d’investissement dont Polychain Capital, Pantera Capital et FBG Capital.

Avant l’ICO, M. Warren a occupé plusieurs postes de recherche et a brièvement joué le rôle de conseiller technique chez Basic Attention Token (BAT). M. Bandeali a, de son côté, obtenu une licence en finance à l’université de l’Illinois et a occupé plusieurs postes de négociation avant de cofonder le 0x.

Aujourd’hui, l’équipe comprend plus de 30 collaborateurs parmi lesquels on compte des ingénieurs, des chercheurs et des designers, qui œuvrent à l’amélioration de la plateforme et à son bon fonctionnement.

Qu’est-ce qui le rend unique ?

Contrairement à de nombreux autres protocoles d’échange décentralisés Ethereum, le 0x prend en charge les jetons fongibles (ERC20) et non-fongibles (ERC-723). Cela signifie qu’il peut être employé pour l’échange sans autorisation d’un large éventail d’actifs, permettant ainsi aux détenteurs d’acheter, de vendre et d’échanger la plupart des actifs Ethereum par l’intermédiaire de plus d’une douzaine d’applications différentes.

Le protocole 0x peut être appliqué à un large éventail de scénarios d’utilisation, y compris pour les plateformes de type « marketplace » (comme eBay) pour les biens et services numériques, les « trading desks » de gré à gré, les fonctionnalités d’échange pour les protocoles DeFi et les échanges décentralisés traditionnels.

Bien que le 0x puisse être utilisé pour créer des produits d’échange hautement adaptables, il peut également être incorporé dans des produits où l’échange d’actifs est une fonction secondaire, par exemple pour les achats intégrés au jeu et les plateformes de gestion de portfolios.

Dans le cadre du protocole 0x, les demandeurs de liquidités paient une commission sous forme de jetons ZRX. Cette commission est utilisée pour inciter les animateurs de marché (les relayeurs) à injecter des liquidités. Les utilisateurs doivent également payer une redevance de protocole sous forme d’Ether (ETH), qui sert à payer le gaz utilisé dans toutes les transactions qu’ils effectuent. En tant que protocole open source, le 0x ne perçoit aucune part de ces gains, mais il est soutenu par des jetons ZRX ; le déblocage de ces derniers joue un rôle incitatif pour les équipes et les développeurs, à l’instar de son financement initial par l’ICO.

La gestion du token

Comme beaucoup d’actifs numériques, le jeton ZRX a une réserve maximale fixe qui ne sera jamais dépassée. Elle est fixée à 1 milliard de ZRX.

Contrairement à de nombreux protocoles, le 0x n’a jamais divulgué publiquement le taux d’émission des nouveaux jetons ZRX, et, de ce fait, il est difficile de dire combien de temps il faudra pour que la réserve en circulation soit totalement diluée. Cependant, avec respectivement 50 % de la réserve en circulation émise lors du lancement du jeton en août 2017, puis 75 % en octobre 2020, il est probable que la dilution totale pourrait être atteinte au début des années 2020.

Selon un article de blog préliminaire de Will Warren, PDG de 0x, la moitié de l’offre totale de jetons ZRX a été vendue aux investisseurs de l’ICO de 2017. En parallèle, 15 % sont réservés à l’organisation de base pour le développement de 0x et au fonds de développement de projets externes. Par ailleurs, 10 % sont réservés à l’équipe fondatrice avec un calendrier d’acquisition de quatre ans et un an en probation, et enfin les 10 % restants sont conservés pour les bailleurs de fonds et les conseillers.

 

Suivre son cours

Comment le réseau 0X est-il sécurisé ?

Le 0x s’appuie sur la blockchain Ethereum. De ce fait, il est protégé des attaques par les efforts conjoints des nombreux mineurs et des réseaux de nœuds d’Ethereum.

Concernant les contrats intelligents sous-jacents, la 3e variante du protocole a été contrôlée par plusieurs sociétés tierces, qui ont vérifié s’il y avait des vulnérabilités sous-jacentes, des portes dérobées et des fonctions redondantes, notamment ConsenSys Diligence et aucun problème majeur n’a été détecté.

Toutefois, une vulnérabilité a été trouvée dans la v2.0 du contrat intelligent, qui a ensuite été corrigée par l’équipe du noyau 0x. Cette vulnérabilité a été identifiée par un chercheur indépendant et n’a pas été exploitée. 0x continue à offrir une généreuse prime pour la découverte de bugs, ceci dans le but d’aider à repérer et à corriger les problèmes avant que ceux-ci ne puissent être exploités.

 
Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
Facebook
YouTube
LinkedIn
Instagram
Telegram