Qu’est-ce qu’une Security Token Offering ?

Lire la vidéo

Définition de Security Token Offering (STO)

Pour faire court, une Security Token Offering est une offre de jetons de valeur mobilière. Elle permet à des investisseurs de donner de leur argent, contre des pièces cryptographiques.

Chaque pièce ou coin représente l’investissement. Plus ce dernier est élevé, plus de jetons sont détenus par l’investisseur.

Cependant, la particularité de la Security Token Offering est que les pièces qui sont distribuées portent à l’instar des titres financiers, une valeur mobilière. Il y a donc un lien entre ces jetons et un actif de placement subjacent comme les :

  • Actions ;
  • Obligations ;
  • Placements Immobiliers ;
  • Etc.

Alternatives aux STO dans l’univers des cryptomonnaies

Les STO crypto ne sont pas les seules méthodes de collecte de fonds dans l’univers de la crypto-monnaie.

Initial Coin Offering (ICO)

Une ICO est dans le monde des cryptos, une opération de collecte de fonds. En d’autres termes, une startup dans le besoin de ressources financières lance sur une plateforme dédiée à cet effet, une Initial Coin Offering.

Ainsi, l’entreprise émet des jetons (tokens) en usant de la blockchain. En acquérant les jetons, chaque investisseur a droit aux bénéfices de l’entreprise au prorata du nombre de tokens détenues. Elle offre peu de sécurité.

Initial Exchange Offering (IEO)

Il s’agit d’une forme de collecte de fonds calquée sur l’ICO. La particularité de l’IEO est qu’elle est conduite sur et par un exchange.

Toujours pour trouver des ressources nécessaires à son projet, une entreprise s’allie à une plateforme d’échange ayant toutes les autorisations étatiques. La plateforme émet des pièces qui sont acquises par les membres de sa communauté.

Les investisseurs utilisent pour cela soit de la monnaie fiduciaire soit une autre cryptomonnaie.

Initial Public Offering (IPO)

Une IPO est l’acronyme anglais désignant l’entrée en bourse d’une entreprise. Cette dernière à travers cette opération, ouvre au public, son capital par la vente de titres financiers.

Opération traditionnelle et courante sur le marché boursier, l’Initial Public Offering est resté longtemps, l’apanage des professionnels des marchés financiers. Mais la naissance du Bitcoin et surtout de l’Ether a décentralisé la pratique.

Pourquoi lancer une Security Tokens Offering (STO) ?

Les startups de la blockchain en recherche de financement ont plusieurs raisons de lancer une STO.

En effet, les Security Tokens Offering donnent à tout internaute (sous condition bien sûr) la possibilité de participer à la levée de fonds. Cette décentralisation crédibilise l’opération. Ce qui n’est pas le cas des securities traditionnelles qui réduisent l’opération aux opérateurs locaux.

Par ailleurs, le fait de permettre à un grand monde d’acquérir ces tokens sur les exchanges, apporte à la startup plus de liquidité provenant de la conversion de devises variées.

Avantages et inconvénients des Security Token Offering

Pour être aussi adoptées par les entreprises, les STO ont dû démontrer plusieurs avantages. Elles présentent également des inconvénients.

Avantages

Ils sont nombreux, mais nous n’en citerons que les principaux :

  • Fiabilité : Dans cet univers, plusieurs arnaques se produisent. Cela a rendu méfiants, plusieurs investisseurs. Les Security Token Offering comme le nom l’indique, offrent une certaine fiabilité qui motive les investisseurs ;
  • Amélioration de la finance classique : traditionnellement, pour acquérir des titres, il faut passer par plusieurs intermédiaires. Cela ralentit l’opération et la rend très coûteuse. Mais avec les STO, les avantages des securities sont maintenus et plus encore, l’opération est plus rapide et moins coûteuse.
  • Peu de manipulations par les institutions : le marché des STO jouit d’une grande liberté avec peu de médiateurs. Théoriquement, cela réduit les manipulations.

Inconvénients

Ils ne sont pas nombreux, mais méritent que l’on s’y attarde.

  • Exigence d’accréditation : seuls des investisseurs ayant une certaine accréditation (USA), sont autorisés à acquérir les tokens sécurisées. Cela marginalise par conséquent une grande partie de la communauté cryptographique respectueuse des législations ;
  • Coûts trop élevés des émissions : le secteur des Security Token Offering souffre d’une lourdeur administrative. En effet, plusieurs avocats et experts sont impliqués dans l’opération financière afin d’en garantir le succès. Cela génère des surcoûts à supporter par la startup. Dès lors, il est clair que cette opération est moins profitable à une entreprise naissante qu’à une startup.

Comment participer à une STO ?

Pour participer à une Security Token Offering, il faut aux investisseurs résidant aux États Unis, une accréditation. Cette mesure restrictive n’est pas imposée aux résidents d’autres pays. Dès lors, en théorie n’importe qui peut participer à une STO sauf si elle fait l’objet d’une restriction particulière.

Lorsque toutes les conditions sont réunies, il suffit après avoir déniché la STO, de s’inscrire sur l’exchange qui l’administre.

Une certaine validation des informations personnelle est obligatoire. Dès qu’elle est faite, il ne reste qu’à procéder à l’achat du coin de la Security Token Offering.

 
Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
Facebook
YouTube
LinkedIn
Instagram
Telegram