Qu’est-ce que la preuve d’enjeu (POS) ?

Proof of Stake (PoS)

Analyse vidéo ->

Lire la vidéo

Définition Proof of Stake (PoS) : Qu’est-ce que la preuve d’enjeu ?

Mais qu’est-ce que la Proof of Stake ? À quoi sert-elle ? Et surtout quelles sont ses spécificités, ses avantages et ses inconvénients ? Aujourd’hui, nous allons tout vous expliquer sur cette notion particulièrement importante. En effet, la preuve d’enjeu est tout simplement une alternative à la preuve de travail. Le but premier de la Proof of Stake est de lutter contre la surconsommation énergétique et donc de gérer au mieux les problématiques environnementales qui peuvent être associées à la crypto monnaie.

Quelles sont les spécificités de la Proof of Stake ?

La preuve d’enjeu, vous l’aurez compris, s’oppose à la preuve de travail. Dans la preuve de travail (Proof of Work), le mineur doit impérativement avoir en sa possession un matériel informatique très performant, ce dernier devant permettre une puissance de calcul, et devant notamment résoudre un problème mathématique complexe. Vous l’aurez compris, le protocole de la preuve de travail réclame donc un investissement conséquent. Par opposition, la Proof of Stake réclame également un investissement, mais bien différent. L’objectif est notamment lié à la sécurisation du réseau d’une blockchain. Il est indispensable d’accumuler suffisamment de crypto-monnaies. Sachant bien évidemment que le nombre de crypto-monnaies qu’il faut posséder est variable d’un réseau à un autre.

En réalité, tout est question de positionnement. Si vous possédez énormément de jetons d’une crypto-monnaie, vous serez considéré comme un élément important pour lequel la sécurité du réseau point aussi, c’est pour cette raison que l’on parle de preuve d’enjeu. Car en réalité, la sécurité de la blockchain représente un réel enjeu pour l’utilisateur. Donc plus un utilisateur possède une quantité importante de crypto-monnaies, puis il sera à même d’obtenir des récompenses en forgeant des blocs. Il s’agit donc d’une méthode alternative qui permet d’atteindre un consensus distribué dans une blockchain ! Dans la Proof of Stake, le concept de minage physique est totalement abandonné. Il est en réalité remplacé par le minage virtuel qui est évidemment plus respectueux de l’environnement. Et c’est bel et bien là tout l’intérêt de ce système !

Quel est le principe de fonctionnement du protocole de la Proof of Stake ?

La preuve d’enjeu va permettre de créer de la crypto-monnaie. Il s’agit de conserver et de détenir de la crypto-monnaie pour pouvoir ensuite participer à la création de cette dernière. Bien évidemment, l’utilisateur devra obtenir le droit de valider des blocs supplémentaires au sein de la blockchain et donc apporter la preuve, en prouvant qu’il est détenteur d’une certaine quantité de ces cryptoactifs.

Ensuite, c’est l’algorithme qui va choisir de façon totalement aléatoire parmi les différents d’utilisateurs, qui sont éligibles qui pourra créer le prochain bloc. En réalité, le protocole de la preuve d’enjeu est bien plus facile que celui de la preuve de travail. En effet, l’algorithme est différent et bien moins compliqué pour la Proof of Stake. Pour devenir acteur de la preuve d’enjeu, il suffit de posséder des cryptoactifs. Ensuite, l’utilisateur va déposer une partie de ces cryptoactifs pour devenir un mineur PoS. En réalité vous le comprenez, l’algorithme se base sur la blockchain pour sélectionner le mineur et lui offrir un droit. Ce droit n’est autre que la possibilité de créer un nouveau bloc. Bien évidemment, ce processus est plus long et plus fastidieux que la preuve de travail.

En revanche, la Proof of Stake permet à tout le monde de participer, ce qui constitue un avantage de taille. Revenons d’ailleurs maintenant sur les avantages et les inconvénients de la preuve d’enjeu.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la preuve d’enjeu ?

Les avantages de la Proof of Stake 

Il existe bien évidemment plusieurs avantages de ce système PoS. Ce n’est pas un hasard si de nombreuses blockchains l’utilisent. Tout d’abord, le principal avantage qui est généralement mis en avant par ceux qui défendent ce système est le fait d’être peu énergivore. En effet, il n’est pas nécessaire d’avoir beaucoup d’électricité pour sécuriser la blockchain. Ce qui est évidemment totalement opposé à la Proof of Work. En outre, le problème lié au risque de centralisation qui est généralement pointé du doigt dans la preuve de travail n’existe pas dans la preuve d’enjeu.

C’est un avantage de taille quand on sait que la philosophie qui est à la base du secteur de la crypto-monnaie reste la décentralisation. Enfin, il semble beaucoup plus difficile de pirater la Proof of Stake que la preuve de travail. Là encore, il s’agit d’un avantage de taille. Enfin, grâce à la preuve d’enjeu, la consommation énergétique de la création de crypto-monnaie diminue considérablement.

Comme nous vous l’avons expliqué, il s’agit là sans aucun doute de l’un des avantages les plus importants de la preuve d’enjeu. Enfin, dernier avantage à noter concernant les avantages, sachez que les participants à la création de nouveaux blocs d’une crypto monnaie qui utilise la validation par preuve ne pourront pas subir son inflation. Ce qui est sacrément motivant, il faut bien l’avouer ! Mais attention, on retrouve également quelques inconvénients que nous allons maintenant vous exposer.

Les inconvénients de la Proof of Stake 

Malheureusement, la Proof of Stake est nettement moins sécurisée que la preuve de travail. Et c’est d’ailleurs le principal problème qui est régulièrement mis en avant par ceux qui critiquent ce système. Dernièrement, un piratage informatique de grande ampleur a eu lieu, ce qui n’a pas réellement rassuré les utilisateurs. Ensuite, ce réseau peut réellement faire penser à la Ploutocratie. Qu’est-ce que cela signifie ? Et bien tout simplement que ce sont ceux qui ont le plus de monnaies qui contrôlent le système. Dans ce cas-là, c’est le niveau de décentralisation du protocole qui est remis en question. Cette problématique n’existe pas réellement dans le système de la preuve de travail.

La décision majeure prise par Ethereum

Il y a quelques semaines seulement, au mois de mai 2021, Ethereum a annoncé une grande décision. La crypto-monnaie la plus populaire au monde après le Bitcoin a décidé de changer une partie de son mode de fonctionnement. Ainsi, Ethereum est passé d’un système de preuve de travail à un système de preuve danger. Cette décision ne doit rien au hasard et doit être impérativement comprise pour bien maîtriser le terme de la preuve d’enjeu. La transition est en cours, et tout devrait être fait d’ici la fin de l’année.

En réalité, Ethereum a annoncé ce changement à cause de deux problématiques majeures de la Proof of Work. Non seulement les calculs deviennent malheureusement au fil des mois de plus en plus complexes. Mais en plus, les mineurs deviennent responsables de la pénurie de cartes graphiques au niveau international. Il est donc particulièrement important d’opter pour une transition. Sachant que Ethereum a également tenu à faire une transition d’un point de vue écologique.

Pour expliquer ce choix, le porte-parole Ethereum s’est appuyé sur une étude de l’Université de Cambridge qui avait été publiée en février 2021. Cette dernière montre que la consommation annuelle d’électricité pour le minage de Bitcoin est similaire à celle de l’Argentine. En outre, la crypto-monnaie émet autant de gaz à effet de serre que Londres. Le coût environnemental est considéré comme absurde et il est temps de trouver de nouvelles solutions qui semblent résider dans la Proof of Stake. Autant vous dire que si Ethereum fait ce choix, la preuve d’enjeu pourrait bouleverser le monde de la crypto-monnaie et devenir une véritable référence. À ce titre, notez que le Bitcoin n’a pas encore annoncé de transition. Pour l’instant, le géant de la crypto-monnaie préfère utiliser la preuve de travail. Mais ce n’est pas gravé dans le marbre et les choses pourraient évoluer dans les mois à venir. Affaire à suivre…

Vous l’aurez compris, la Proof of Stake a su répondre à certaines problématiques qui étaient mises en avant par la preuve de travail. Bien évidemment, aucun système n’est parfait et il existe d’ailleurs des alternatives dont le but est de trouver un consensus entre la preuve de travail à la preuve d’enjeu. Le but ultime est de trouver un protocole équilibré, qui saura faire la part des choses entre la sécurité, la décentralisation et la scalabilité du réseau. C’est loin d’être facile ! Aussi, à l’heure actuelle il est évident que la Proof of Stake et la Proof of Work sont les deux systèmes qui semblent les plus efficaces.

 
Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
Facebook
YouTube
LinkedIn
Instagram
Telegram